Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine s’en est allé.
Le Baobab s’est penché.

Avec la disparition de Serigne Abdou,Aziz Sy Al Amine, le baobab s’est penché laissant un cratère dans le département de Tivaouane et des fissures dans tout le pays. Serigne Abdou avait une connaissance approfondie du pays et de ses hommes du Nord au Sud et de l’Est à l’ouest. Il faisait des analyses situationnelles pertinentes et mettait l’homme au début et à la fin de toute action de développement. Nous avions une grande complicité de vue sur les questions de développement. Il s’était donné en aumône aux fidèles car ne se dérobant jamais de la lourde charge qu’il portait. Quand on s’indignait de la forte pression que les talibés exerçaient sur sa frêle personne, il répondait par son éternel sourire en ajoutant :  » Al amdulilai ».

LAISSER UN COMMENTAIRE