Meckhé, le 22 décembre 2014
Discours du Dr Magatte WADE, Maire de la commune de Meckhé


Monsieur le Président de la république, S.E M. Macky SALL
Monsieur le Premier Ministre
Mesdames et Messieurs le Ministres,
Mesdames Messieurs les représentants du corps diplomatique et des institutions internationales
Mesdames et Messieurs les Chefs religieux. Coutumiers et de l’administration territoriale
Mesdames et Messieurs
Chers invités
En ce 22 décembre de l’an 2014 marquant la 1ère édition de la Journée nationale de l’artisanat au Sénégal, je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue à Ngaye Meckhé, la capitale historique, économique et politique du Cayor.
Monsieur le Président de la république,
Permettez-moi de vous exprimer la satisfaction des populations de Meckhé et environs d’abriter une si importante manifestation dédiée à magnifier le génie créateur de l’homme en vue de modeler son destin.
Tous les Maires et dignitaires du Cayor notamment les chefs religieux et coutumiers ici réunis en ce jour mémorable vous disent merci d’avoir choisi leur terroir pour abriter la manifestation.
Monsieur le Président de la république,
Aujourd’hui, je suis un militant comblé. Car cette journée bien que dédiée à l’artisanat, me conforte dans mon choix d’avoir adhéré à votre grand parti, l’APR. Permettez-moi de remercier mon camarade El hadji Ass Diagne dont notre compagnonnage a été gage de succès.
Ici à Meckhé, le leadership de l’APR est incarné par ma modeste personne. Cependant, j’en appelle au rassemblement et à l’unité pour la massification du parti avec le seul objectif de remporter les prochaines élections présidentielles.
Monsieur le Président de la république,
Grâce à vos qualités de leadership exercées à travers une gouvernance vertueuse et sobre, vous avez conquis le cœur des Meckhoises et des Meckhois et, de tous les villages environnants.
Le Cayor est donc prêt pour le rendez-vous de 2017. Un seul objectif : Réélire le Président Macky SALL au 1er tour.
Monsieur le Président de la république,
Comme vous le savez, Meckhé a été érigée en commune de plein exercice en 1908 par William Ponty. A l’époque, elle s’étendait sur une superficie de quatre kilomètres carrés avec une population de quelque 2000 âme. Cent ans après, le périmètre communal est resté le même en dépit de l’explosion démographique. Meckhé a passé le cap des 30.000 habitants en 2014.
Devant un tel constant, nous demandons l’extension du périmètre communal ou bien l’érection de la ville en département pour en faire un véritable pôle économique, administratif et politique.
Monsieur le président de la république,
En dépit de son avantage comparatif en termes de géo-position et de ses énormes potentialités économiques, la ville de Meckhé reste un parent pauvre du développement.
Le Cayor vous a tendu la main dès l’annonce du démarrage des travaux de construction de la route Meckhé Diogo Fass Boye qu’il réclame depuis les indépendances. Les populations vous expriment leur gratitude pour avoir bien compris l’importance de cette route de l’émergence qui offre de réelles opportunités économiques au pays profond.
En effet, Le poisson et les produits maraîchers seront à la portée des populations de l’intérieur du pays. Une fois les travaux de l’axe terminé, nous souhaitons le bitumage de la route Fatick-Bambey-Baba Garage-Meckhé-Fass Boye qui sera le cordon ombilical entre votre commune et la nôtre. Ainsi, nous scellons en ce jour un pacte de confiance et de solidarité. Le Cayor sera derrière vous Monsieur le Président. En le disant, je suis sûr d’avoir la bénédiction de Serigne Abdoul Karim Kane ici présent car la route Baba Garage-Meckhé toujours en latérite date de 1949.
Monsieur le président de la république,
Le Sénégal a, avec le président Macky SALL, débuté sa marche victorieuse vers l’émergence. Le PSE sera déroulé et le Sénégal sera émergent. Moi j’y crois. Le Cayor y croit. Nous sommes derrière vous avec une conviction inébranlable que le Sénégal sera émergent. Si la Corée a réussi son pari du développement en s’imposant comme une puissance économique de classe mondial, pourquoi pas le Sénégal ? Car il y a juste 30 ans les deux pays étaient au même niveau de développement ?
Aujourd’hui avec les ambitieuses réformes institutionnelles engagées dont la territorialisation des politiques publiques, nous ruraux, avons le devoir d’espérer améliorer de façon significative nos conditions de vie.
Monsieur le Président de la république,
La ville aspire au changement et à la modernité que dire, à l’émergente avec la spécificité de devenir une cité écologique où il fera bon vivre. C’est la raison pour laquelle, nous Meckhoises et Meckhois, nous soutenons sans réserve votre Vision stratégique pour un Sénégal émergent.
Nos communes ont besoin du renforcement de leur pouvoir par la mise à disposition de prêts non souverain garantis par un fonds spécial. Le potentiel de la commune de Meckhé et environs pourrait être valorisé à travers l’intercommunalité par la création de zones agricoles aménagés et d’infrastructures intercommunautaires.
J’ose dire que le premier cadre de concertation intercommunale du pays, suite à l’Acte 3 de la décentralisation, est celui que les communes de Meckhé, Méouane, Koul et Mérina Dakhar ont mis sur pied et qui marche très bien. L’intercommunalité est une chance pour tous les partenaires grâce à la communalisation services et, bien sûr des problèmes. Elle offre d’énormes opportunités notamment l’exploitation des forages avec une maîtrise de l’eau, la transformation des produits agricoles et une bonne politique de gestion foncière qui sont d’importants leviers de développement économique dans la zone.
Monsieur le Président de la république,
La ville de Meckhé aspire à l’émergence. Pour l’atteindre, nous avons besoin de ce qui suit :
1. Le bitumage de l’axe routier Baba Garage-Meckhé-Diogo-Fass Boye.
2. la réhabilitation des 9 kms du réseau routier qui datent de 1965
3. L’extension du réseau d’adduction d’eau car il est difficile de croire que des habitants d’une ville de la taille de Ngaye Meckhé aillent chercher de l’eau à plus d’un kilomètre alors que le Sénégal a fait beaucoup d’efforts pour attendre les objectifs du millénaire pour le développement.
4. la construction d’un hôpital émergent car le dispensaire actuel, presque centenaire ne répond plus aux besoins et contraintes sanitaires des populations. Nonobstant sa vétusté, il continue de servir de centre de référence sanitaire pour la commune et les 345villages qui l’entourent et séparés les uns aux autres par une distance moyenne de 2 kms.
5. La construction d’une tannerie moderne. Cette tannerie s’explique par la nécessité de valoriser le produit phare de l’artisanat à Ngaye Meckhé notamment le Dallu Ngaye, label dont le succès a dépassé nos frontières.
6. La création d’un Institut du cuir qui contribuera à former les artisans en les rendant plus compétitifs sur le marché international ? Déjà des contacts sont noués avec des partenaires stratégiques.
Monsieur le Président de la république, s’agissant des préoccupations spécifiques du secteur de l’artisanat, les artisans eux-mêmes formuleront leurs doléances mais permettez que j’en dise un mot pour les avoir côtoyés. Nous avons relevé entre autres difficultés celles relatives l’accès à un financement concessionnel pour un secteur à faible valeur ajoutée mais ayant un rôle moteur dans la transformation de notre tissu économique notamment la mutation vers des PMI/PME puis celle progressive vers l’industrialisation.
Ne serait-il pas pertinent de mettre en place un fonds de développement dédié exclusivement à l’artisanat et qui ferait appel à la fois aux fonds publics et privés et particulièrement aux partenaires stratégiques du secteur ?
D’énormes niches s’offrent aujourd’hui au secteur de l’artisanat et un plan stratégique pourrait être élaboré afin de s’attaquer aux marchés intérieur et extérieur. Le développement de l’artisanat est lié à la gestion plus difficile d’un nouveau genre de déchets dont font face nos villes. Voila pourquoi nous nous battons pour faire de Meckhé une éco-cité soucieuse de la protection de l’environnement et de la qualité de vie.
Je vous remercie de votre aimable attention.

LAISSER UN COMMENTAIRE